Navigation

Actualités

  • Prévention et protection de l’enfance L’action du Département reconnue et encouragée par l’Etat

    Ce lundi 13 septembre, François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a reçu Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé. Cette rencontre était placée sous le signe de la prévention et de la protection de l’enfance, compétence forte du Département au titre de l’Aide sociale à l’Enfance.

    L’occasion de rappeler les nombreuses actions et dispositifs mis en place par le Département de la Côte-d’Or pour veiller à et garantir la sécurité, la santé, l’intégrité et le bien-être physique et moral des enfants qui lui sont confiés. Le Département consacre, en moyenne, plus de 54 M€ par an pour l’enfance.

    Ce déplacement s’est articulé autour de trois axes forts :

    1. la signature du contrat Etat – Département – ARS visant à renforcer l’accès à la prévention en santé de tous les enfants, améliorer la situation des enfants protégés et encourager une meilleure convergence des réponses à leurs besoins

    D’un montant de 6,04 M€ pour la période 2020-2021, ce contrat est financé à parts égales entre l’Etat (avec l’ARS) et le Département.

    1. la présentation de la Charte éthique, initiative originale et volontariste mise en place par le Département en 2020, en coopération avec les directions des établissements de protection de l’enfance et destinée à tous les professionnels du secteur.

    Cette charte s’inscrit dans un programme d’actions plus vaste, avec des engagements forts autour de valeurs communes pour une meilleure prise en charge des enfants placés.

    1. la présentation de la Cellule Mineurs Non Accompagnés (MNA), créée en 2017 et spécifiquement dédiée à l’évaluation de l’isolement et de la minorité ainsi qu’au suivi des MNA.

    Là aussi, la création de cette cellule s’inscrit dans un cadre plus large, comme la création d’un dispositif de mise à l’abri de MNA d’une capacité d’accueil de 50 places avec l’association ADEFO afin qu’aucun MNA ne soit logé à l’hôtel.

    « Pour le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, la protection de l’enfance est un engagement permanent, c’est une promesse pour l’avenir. Car la protection de l’enfance n’est jamais tout à fait acquise. Et je voudrais encore une fois remercier tout particulièrement nos 500 agents départementaux et tous nos partenaires, pour le travail formidable qu’ils effectuent au quotidien. Pour nous, c’est plus qu’une obligation juridique ou politique, c’est d’abord une obligation morale ! » a souligné le Président Sauvadet.

     

    E_K0e5ZXEAU-dVV E_KdjaoXIAI4eAy E_Kvt4IWQAAXOq- E_LEI2fXEAIGWE3


être informé

Votre code postal (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

CONTACT

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre telephone (obligatoire)

Votre message