• Communiqué de presse – Coronavirus : Les enfants des personnels de l’ASE accueillis dès Lundi

    Le Secrétaire d’Etat à la Protection de l’Enfance, Adrien TAQUET, vient d’annoncer que les enfants des personnels en charge de la protection de l’enfance pourront être accueillis dans les crèches et les établissements scolaires dès ce lundi 23 mars.

    Je me réjouis de cette annonce qui permettra à ces professionnels d’exercer plus sereinement et complètement leur mission essentielle en ces temps de crise, comme celle des personnels des EHPAD, des personnels soignants, des agents des préfectures et des agences régionales de santé en charge de la gestion de la crise sanitaire nationale due à la pandémie du coronavirus COVID 19.

    Dès le 16 mars, j’avais demandé cette mesure au Préfet de la Région Bourgogne Franche-Comté, Préfet de la Côte-d’Or, qui avait convenu avec moi de sa pertinence.

    Je le remercie chaleureusement pour son action qui a permis son entrée en vigueur au niveau national comme en Côte-d’Or.

    Je saisis également cette occasion pour lui redire ma confiance et ma disponibilité pour faire face ensemble, avec calme et responsabilité, à cette crise majeure pour la France et pour l’Europe

  • logo_cd_cotedor

    Côte-d’Or : plus de 1.100 km du réseau départemental vont repasser aux 90 km/h

    Plus de 1.100 kilomètres de routes départementales vont repasser dans les prochains jours aux 90 km/h. Sur les 5.670 km du réseau départemental.

    C’est la proposition que j’ai faite aujourd’hui au Préfet et à la Commission départementale de sécurité routière.

    Je m’y étais engagé dès le début et je crois au respect de la parole donnée. J’étais et je suis toujours fermement opposé à cette mesure généralisée de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur tout le réseau routier secondaire, totalement déconnectée de la réalité des territoires.

    Le Gouvernement a permis d’y déroger et donc, je vais saisir cette possibilité même si les recommandations proposées par l’exécutif sont inapplicables. Il s’agit d’une position responsable. J’ai toujours dit qu’une mesure, pour qu’elle soit comprise et acceptée, devait être juste et adaptée à la réalité des infrastructures. Tel n’était pas le cas avec cette décision technocratique prise de Paris et applicable sans discernement sur tous les territoires.

    Les coexperts sollicités par l’Etat pour définir les préconisations permettant à des portions de repasser à 90 km/h sont tellement restrictives qu’elles visent à empêcher, de fait, les présidents de département de choisir les routes qu’ils veulent repasser à 90 km/h.

    Après consultation de la Commission départementale de la sécurité routière et du Préfet, comme le prévoit la loi, les axes les plus structurants de Côte-d’Or, soit plus de 1.100 kilomètres de routes départementales, repasseront à 90 km/h. Je vais également consulter l’ensemble des départements limitrophes de la Côte-d’Or pour proposer des aménagements cohérents pour les routes concernées.

    En Côte-d’Or, mes services sont prêts dès maintenant à déployer les quelque 1.100 panneaux nécessaires. Cette opération débutera lundi 2 mars et se terminera le vendredi 6 mars. Je me rendrai moi-même sur le terrain mercredi 4 mars.

    Jamais la sécurité routière ne sera considérée comme une variable d’ajustement dans notre département. Le Prix Christian-Myon, qui récompense chaque année des initiatives en faveur de la sécurité routière depuis 2008, ou les « collèges de la sécurité routière », réunis après chaque accident mortel survenu sur le réseau routier départemental, montrent que le sujet de la sécurité routière demeure LA priorité du Département de la Côte-d’Or. Mes services oeuvrent par ailleurs au quotidien pour proposer aux usagers des routes et des infrastructures adaptées et calibrées pour la vitesse affichée.

    Concernant les chiffres, nous avons un suivi très précis de l’accidentologie sur les routes départementales. Et que constate-t-on ? Que la plupart des accidents mortels sont liés à des comportements à risques, alcool, drogue et très grande vitesse.

    Lors de la dernière session plénière du Conseil départemental, lundi 24 février, j’ai d’ailleurs annoncé la création d’un observatoire qui rendra publiques chaque année les données objectivées sur les accidents et leurs causes sur les routes départementales hors agglomération, celles dont le Département a la charge et la responsabilité. Ces données viendront alimenter les statistiques des services de l’Etat.

    Capture d’écran 2020-02-27 à 18.04.48

  • logo_cd_cotedor

    Tempête Ciara : François Sauvadet salue la mobilisation des agents du Département et du SDIS

    La tempête Ciara, qui a touché la France hier matin, dimanche 9 février, a frappé la Côte-d’Or hier en fin d’après-midi. Placé en vigilance orange par Météo France, notre département a subi dans la nuit des rafales de vent à plus de 100 km/h.

    C’est le secteur du Châtillonnais qui a connu les plus violentes bourrasques même si le reste du territoire départemental n’a pas été épargné.

    Depuis hier soir, les sapeurs-pompiers du SDIS 21 et les agents du Département ont multiplié les sorties pour sécuriser les routes départementales, dégager les nombreux arbres arrachés par la tempête et veiller à la sécurité des équipements et des habitations. Le Châtillonnais -9 interventions-, le Beaunois -8 interventions- et les secteurs d’Is-sur-Tille et Mirebeau-sur-Bèze -respectivement 4 et 6 interventions- ont été particulièrement impactés.

    Actuellement, notre département est passé en vigilance jaune et il n’y a plus aucune intervention des services départementaux en cours. Même si tous les agents sont encore mobilisés jusqu’à ce soir, de nouvelles rafales de vent étant prévues dans les heures à venir.

    Je veux saluer le courage et la mobilisation de tous les agents départementaux et de tous les pompiers au service de la sécurité de tous les Côte-d’Oriens.

Page 1 sur 11512345...102030...Dernière page »