• Prévention et protection de l’enfance L’action du Département reconnue et encouragée par l’Etat

    Ce lundi 13 septembre, François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a reçu Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des Familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé. Cette rencontre était placée sous le signe de la prévention et de la protection de l’enfance, compétence forte du Département au titre de l’Aide sociale à l’Enfance.

    L’occasion de rappeler les nombreuses actions et dispositifs mis en place par le Département de la Côte-d’Or pour veiller à et garantir la sécurité, la santé, l’intégrité et le bien-être physique et moral des enfants qui lui sont confiés. Le Département consacre, en moyenne, plus de 54 M€ par an pour l’enfance.

    Ce déplacement s’est articulé autour de trois axes forts :

    1. la signature du contrat Etat – Département – ARS visant à renforcer l’accès à la prévention en santé de tous les enfants, améliorer la situation des enfants protégés et encourager une meilleure convergence des réponses à leurs besoins

    D’un montant de 6,04 M€ pour la période 2020-2021, ce contrat est financé à parts égales entre l’Etat (avec l’ARS) et le Département.

    1. la présentation de la Charte éthique, initiative originale et volontariste mise en place par le Département en 2020, en coopération avec les directions des établissements de protection de l’enfance et destinée à tous les professionnels du secteur.

    Cette charte s’inscrit dans un programme d’actions plus vaste, avec des engagements forts autour de valeurs communes pour une meilleure prise en charge des enfants placés.

    1. la présentation de la Cellule Mineurs Non Accompagnés (MNA), créée en 2017 et spécifiquement dédiée à l’évaluation de l’isolement et de la minorité ainsi qu’au suivi des MNA.

    Là aussi, la création de cette cellule s’inscrit dans un cadre plus large, comme la création d’un dispositif de mise à l’abri de MNA d’une capacité d’accueil de 50 places avec l’association ADEFO afin qu’aucun MNA ne soit logé à l’hôtel.

    « Pour le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, la protection de l’enfance est un engagement permanent, c’est une promesse pour l’avenir. Car la protection de l’enfance n’est jamais tout à fait acquise. Et je voudrais encore une fois remercier tout particulièrement nos 500 agents départementaux et tous nos partenaires, pour le travail formidable qu’ils effectuent au quotidien. Pour nous, c’est plus qu’une obligation juridique ou politique, c’est d’abord une obligation morale ! » a souligné le Président Sauvadet.

     

    E_K0e5ZXEAU-dVV E_KdjaoXIAI4eAy E_Kvt4IWQAAXOq- E_LEI2fXEAIGWE3

  • Arnaud Jayet devient directeur de cabinet du Président Sauvadet

    Jusqu’alors chef de cabinet de Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, Arnaud Jayet intègre ce jour le Conseil départemental de la Côte-d’Or et devient directeur de cabinet du Président Sauvadet, élu en juillet dernier Président de l’Assemblée des Départements de France (ADF). 

    Arnaud Jayet a déjà évolué au sein du cabinet du Président du Département de la Côte-d’Or. Chef de cabinet de 2008 à 2014 puis directeur adjoint (2014-2018), il a suivi François Sauvadet à l’ADF en qualité de conseiller du groupe Droite, Centre et Indépendants (DCI) lorsque ce dernier en a pris la présidence.

    « Je suis très heureux de travailler de nouveau avec Arnaud Jayet, qui a choisi de poursuivre sa carrière dans les territoires et les collectivités territoriales. Il saura mettre ses qualités professionnelles et humaines et ses connaissances au service de la Côte-d’Or et des Côte-d’Oriens » réagit le Président Sauvadet.

    Arnaud Jayet succède à Marc Suivre, nommé chargé de mission à l’ADF, qui a installé ses instances ce mercredi 8 septembre au cours de l’Assemblée générale extraordinaire.

    Ancien préfet de Côte-d’Or et de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Bernard Schmeltz a lui été nommé Directeur général de l’ADF.

    Président Sauvadet et Arnaud Jayet

  • Inauguration du contournement de Mirebeau-sur-Bèze : 23 millions d’euros investis par le Département

    François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a inauguré ce jour, en présence des conseilleurs départementaux du canton et des élus locaux, le contournement de Mirebeau-sur-Bèze. Un aménagement d’envergure de 23 millions d’euros, qui sécurise et fluidifie le trafic routier aux abords de Mirebeau-sur-Bèze !

     

    Présentation générale du chantier de contournement

     

    Les travaux de contournement de Mirebeau-sur-Bèze, entre la RD 70 et la RD 959, ont débuté en 2013. Soucieux d’améliorer les conditions de circulations des usagers de la route, le Département a mené ce chantier d’envergure en plusieurs phases, permettant ainsi de livrer différents aménagements au fil des années (cf. annexe avec les différentes phases de travaux).

    La partie Ouest du contournement a ainsi été ouverte à la circulation début juin 2019.

    L’ensemble de la future RD 701 permettra de désengorger la commune de la circulation des poids lourds en transit mais aussi de proposer un itinéraire plus court pour les convois exceptionnels empruntant l’axe Dijon-Gray.

    Au-delà des impératifs de délestage et de désenclavement, cette opération d’ampleur répond également à un impératif d’aménagement du territoire régional puisqu’il n’existe pas d’axe autoroutier entre Dijon et Vesoul.

    L’ensemble des aménagements réalisés participe à l’amélioration du cadre de vie des habitants. C’est également un enjeu d’attractivité et de développement économique. C’est bien dans cette optique que le Département de la Côte-d’Or intervient et qu’il est indispensable.

    Maître d’œuvre et d’ouvrage, le Département de la Côte-d’Or a porté à lui seul l’investissement de ces aménagements, qui s’élèvent à 23 M€.

      

    Le contournement de Mirebeau-sur-Bèze en quelques chiffres

     

    Ce projet majeur bénéficiera aux habitants du secteur de Mirebeau-sur-Bèze, aux entreprises travaillant sur le territoire et aux usagers de la route.

    • Un financement 100 % Département investissement de 23 M€ porté par le Département de la Côte-d’Or pour l’aménagement de près de 4,7 km de nouvelles voies (28 ha d’emprise)
    • Un trafic important : 6.000 véhicules/jour dont 430 poids lourds/jour
    • Descriptif des travaux :

     

    o        5 giratoires dont :

     3 pour la section sud :

    . Carrefour giratoire route de Gray (RD 70) pour 600 000 €

    . Carrefour giratoire Sud RD 959 pour 970 000 €

    . Carrefour giratoire RD 25A pour 608 000 €

    2 pour la section ouest :

    . Carrefour giratoire Sud RD 70 pour 725 000 €

    . Carrefour giratoire Nord RD 959 pour 385 000 €

    o        5 ouvrages d’art dont :

    4 pour la section sud :

    . Ouvrage de transparence hydraulique pour 878 000 €

    . Ouvrage d’art sur « la Bèze » pour 2,2 M €

    . Ouvrage d’art sur la RD 25C pour 850 000 €

    . Ouvrage d’art « Sous-Brazey » (passage piétons / 2 roues) pour 336 000 €

    1 pour la section ouest :

    . Ouvrage d’art « Bas de Dame Jeanne » (ouvrage hydraulique) : 405 000 €

    o        185.000 m3 de déblais dont 95.000 mréutilisés

    o        23.500 m² de bassins compensatoires de crues

      

    • Dates clés du chantier :

    o        travaux du barreau ouest : 2014 à 2019 (inauguré le 5 juin 2019)

    o        travaux sur les ouvrages d’art de traversée de la rivière de la Bèze : 2015 à 2021

    o        travaux routiers de la déviation sud : 2015 à 2021.

    Un chantier majeur pour les entreprises du TP côte-d’oriennes

    Ce chantier a bénéficié à de nombreuses entreprises du secteur des travaux publics, dont certaines sont basées en Côte-d’Or. Les entreprises ayant travaillé sur le chantier sont les suivantes : Pennequin, Roger Martin, Eiffage, SNCTP, Colas SNEL, Berthold, SIRCO, Bongarzone.

     Avec 110 M€ d’investissement en 2021, niveau jamais atteint, le Département de la Côte-d’Or est et reste le 1er investisseur public de la Côte-d’Or. Il contribue à plus de 70 % de la commande publique, à travers ses travaux routiers, ses travaux sur les bâtiments départementaux (les collèges notamment), ses chantiers de déploiement du Très Haut Débit…, mais aussi à travers les subventions qu’il verse aux collectivités locales pour mener à bien leurs projets.

    Le Département maintiendra un flux continu de commande publique pour soutenir l’activité, sachant que les 2/3 des marchés de la commande publique sont attribués à des entreprises côte-d’oriennes. Aussi, malgré le retrait de la clause de compétence économique depuis l’entrée en vigueur de la loi NoTRré en 2015, le Département continue de soutenir l’économie locale, dans le respect du cadre législatif.

     E-65EL6WUAwNQSU

Page 1 sur 8112345...102030...Dernière page »