• EJKipRKWwAAjMyn

    Amaury Leveaux, ambassadeur de la candidature côte-d’orienne comme « terre de jeux » en vue des JO de Paris en 2024

    Mardi 12 novembre, le Département de la Côte-d’Or s’est engagé dans la promotion des JO de Paris 2024 et s’est inscrit pour obtenir la labellisation « Terre de Jeux 2024 » avec Tony Estanguet, Président du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024.

    La candidature côte-d’orienne bénéficiera du soutien du célèbre nageur Amaury Leveaux qui a accepté d’être l’ambassadeur de la Côte-d’Or pour les JO de 2024. Le multiple médaillé aux jeux olympiques et aux championnats du monde et d’Europe de natation en 50m, 100m et 200 nage libre, était aux côtés de François Sauvadet ce mardi pour encourager et accompagner l’initiative du Conseil départemental de la Côte-d’Or. Originaire du Territoire de Belfort, Amaury Leveaux est désormais licencié au sein de l’Alliance Dijon Natation. Le nageur dijonnais va tenter un incroyable come-back en vue de se qualifier pour les JO de Tokyo en 2020 et d’augmenter ainsi son impressionnante collection de médailles.

    Les JO de Paris 2024 représentent une formidable opportunité économique, sportive et médiatique pour notre département. De par sa situation géographique, à 1h30 du Grand Paris, le département de la Côte-d’Or est un territoire idéal pour accueillir plusieurs épreuves olympiques et paralympiques de pleine nature des JO de Paris en 2024. Il dispose par ailleurs de toutes les structures et tous les équipements nécessaires pour servir de « base arrière » aux délégations étrangères.

    En choisissant de faire de la Côte-d’Or une « Terre de jeux », le Conseil départemental souhaite mettre à disposition du Comité d’organisation l’ensemble de ses atouts. Pour permettre à 100% des Côte-d’Oriens de devenir des acteurs des JO de Paris en 2024.

  • IMG_4711 - copie

    Le Département de la Côte-d’Or se dote d’une marque « savoir-faire 100% Côte-d’Or » pour valoriser les produits côte-d’oriens

    Mardi 6 novembre, François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, a donné le coup d’envoi officiel de la marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or » sur le Pavillon Côte-d’Or, le stand du Département implanté au cœur de la Foire internationale et gastronomique de Dijon.

    En présence de nombreux acteurs locaux et des représentants du monde agricole, l’ancien ministre a présenté la genèse de cette marque et dévoilé sa première illustration : le « pain Côte-d’Or ».

    En se dotant d’une marque propre, le Département souhaite valoriser davantage le savoir-faire côte-d’orien et renforcer l’attractivité de produits agricoles qui bénéficient déjà d’une forte reconnaissance au-delà de nos frontières. Après l’appellation « Bourgogne-Côte d’Or » pour les vins, la marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or » apportera à la fois une lisibilité accrue pour les producteurs et éleveurs côte-d’oriens et un gage de qualité pour les consommateurs.

    Le « Pain Côte-d’Or », élaboré en partenariat avec l’Union départementale des artisans boulangers et boulangers-pâtissiers de Côte-d’Or et Jean-Philippe Girard, Président d’Eurogerm, est le premier produit qui bénéficiera du label « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ». Il a fait l’objet d’un test auprès des consommateurs appelés à donner leur avis et à dire le prix qu’ils sont prêts à payer. La farine est issue de blés de Côte-d’Or exclusivement et le pain fabriqué en Côte-d’Or.

    Ce pain, en forme de C, comme… Côte-d’Or, sera donc le premier produit estampillé « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ». C’est la chambre d’agriculture de Côte-d’Or qui sera chargée de labelliser d’autres initiatives. Un cahier des charges est en cours d’élaboration mais on sait déjà que, pour pouvoir bénéficier de la marque, il faudra que la moitié au minimum des matières premières du produit fini soit issue du département.

    Avec l’objectif de proposer demain sur les étals des commerçants, des viandes, des terrines, des confitures estampillées « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ».

  • Sans titre1

    Gros succès pour les 2èmes Rencontres Agrilocal21 !

    Les 2èmes Rencontres Agrilocal21, organisées aujourd’hui à Ahuy, avaient notamment pour objectif de réunir dans un même lieu l’ensemble des acteurs concernés par les filières locales, producteurs et acheteurs publics. Cela a permis de nouer des contacts pour relocaliser l’approvisionnement de la restauration collective.

    L’événement est clairement un succès. Quelque 35 agriculteurs et fournisseurs et 80 établissements de restauration collective ont en effet répondu présents. La preuve que le marché existe et que la volonté de produire et de fournir « local » est bien réelle.

    J’étais naturellement présent sur le salon, mercredi matin, avec Marc Frot et Patricia Gourmand, pour redire, aux côtés de mon ami Vincent Lavier, Président de la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or, que le Conseil départemental continuera de soutenir les producteurs locaux. Ce qui est bon pour nos agriculteurs et nos producteurs est, in fine, bon pour toute la Côte-d’Or et tous les Côte-d’Oriens !

    Depuis plusieurs années, le Département de la Côte-d’Or multiplie les initiatives pour soutenir et favoriser les filières locales et les circuits locaux.

    C’est une politique gagnant-gagnant pour les producteurs locaux, pour l’économie côte-d’orienne, pour l’environnement, pour les collégiens et les services de restauration collective gérés par le Département.

    La plateforme gratuite Agrilocal21 se révèle être un outil très performant, permettant la mise en relation des producteurs locaux avec les responsables de la restauration collective. Il répond parfaitement aux besoins exprimés à la fois par les producteurs locaux et par les acteurs de la restauration collective, qui souhaitent de plus en plus proposer des repas « 100% côte-d’Or » à leur public, collégiens ou personnes âgées.

Page 1 sur 7612345...102030...Dernière page »