• 1200px-Vitteaux_FR21_monument_IMF1647

    Journée nationale de la déportation à Vitteaux

    A l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation, c’est avec une grande émotion que je me suis associé à l’hommage rendu devant le Monument du Docteur Quignard, à Vitteaux.

    La Côte-d’Or a pris une part active lors des différents conflits dans lesquels la France s’est engagée, mais elle a aussi payé un lourd tribut de ces guerres.

    Nous n’oublions pas le sang versé lors de la Libération de notre département,  avec 317 internés parmi les Côte-d’Oriens, 962 déportés, dont 489 ne sont pas rentrés, 190 résistants tués au combat et 237 fusillés.

    Leur sacrifice oblige notre mémoire.

    Nous savons ce que nous devons à leur engagement et à leur courage.

    Nous savons à quel point leur engagement et leur sacrifice pour la défense de notre territoire, de notre patrie et de nos valeurs a été grand.

    Leur dévouement nous rappelle que la France a un devoir: celui de s’engager au service de la paix et de la justice à travers le monde.

     

  • image1

    Inauguration de la salle communale d’Avelanges

    Je me suis rendu ce vendredi 28 avril 2017 à Avelanges pour l’inauguration de la salle des fêtes rénovée, baptisée sous les meilleurs auspices, puisque c’était aussi l’anniversaire de Jean-Michel MOYEMONT, le Maire de cette commune de 35 habitants !

     Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or est le seul partenaire de la Commune d’Avelanges, qu’il accompagne à hauteur de 55 870 €.

     Cet investissement témoigne du volontarisme du Département quand il s’agit de faire vivre les solidarités sur le territoire de la Côte-d’Or et d’aider chaque Mairie pour ses investissements communaux.

    Le Département engage aussi des investissements d’avenir à Avelanges, comme l’illustrent le déploiement récent de la 3G et l’arrivée prochaine de la fibre dans cette commune.

  • image1

    Réunion des anciens conseillers généraux, départementaux et régionaux

    Aujourd’hui, j’ai tenu à recevoir le bureau des anciens élus de notre collectivité départementale, désormais réunis au sein d’une amicale qui regroupe également les anciens conseillers régionaux issus de Côte-d’Or.

    C’était un moment important, car il est nécessaire de maintenir le lien avec ces élus engagés, qui nous ont précédés et qui, nourris de leurs expériences du terrain, ont une vision très lucide de la réalité des territoires.

    Au-delà des clivages politiques, il est plus que jamais nécessaire d’échanger, de débattre, de confronter les points de vue sur la conduite de nos politiques publiques : c’est aussi cela la démocratie et je ferai tout pour que cette démocratie soit vivante au sein de notre collectivité.