• logo_cd_cotedor

    Dépôt de plainte suite à l’agression de sapeurs-pompiers à Chenôve dans la nuit du jeudi 2 février

    Hier soir, jeudi 2 février, à 22h30, des sapeurs-pompiers ont été appelés à Chenôve pour intervenir sur une panne d’ascenseur. Une intervention qui s’est avérée être un piège minutieusement préparé.

    Profitant de la présence des pompiers dans l’immeuble pour secourir ceux qui étaient, soi-disant, bloqués dans l’ascenseur, des jeunes se sont introduits dans le véhicule d’intervention, l’ont démarré et ont fait un tour dans le quartier.

    Les sapeurs-pompiers ont finalement réussi à récupérer le contrôle de leur véhicule mais, à leur départ, ils ont été caillassés par les jeunes qui avaient reçu le « renfort » d’une dizaine de comparses. Si les pompiers n’ont pas été blessés, leur camion a été endommagé.

    Ces actes sont inadmissibles. Appeler des services de secours sur une intervention factice est inqualifiable mais agresser physiquement des pompiers qui risquent quotidiennement leur vie pour autrui est gravissime.

    Mes premières pensées sont pour les soldats du feu et leurs familles. Je veux les assurer de mon total soutien et de ma profonde considération.

    En association avec Vincent Dancourt, président du SDIS, j’ai décidé de porter plainte au nom du Conseil départemental de la Côte-d’Or que je préside. Je ferai de même, systématiquement, après chaque agression. Pour que de tels actes ne restent pas impunis.

    Je redis toute ma confiance à la Police pour qu’ils retrouvent les auteurs de ces violences et à la justice pour que ces délinquants soient mis hors d’état de nuire.

  • logo_cd_cotedor

    Le Conseil départemental nominé aux Victoires des Acteurs Publics : Soutenez ce projet !

    Chaque année, la revue Acteurs Publics récompense les initiatives les plus novatrices en matière de modernisation publique, dans les trois fonctions publiques.

    En 2016, 36 projets ont été retenus par le jury pour participer aux Victoires des Acteurs Publics. Parmi eux figure la création, par les Conseils départementaux de la Côte-d’Or et de la Saône-et-Loire, de la Société Publique Locale (SPL) Bourgogne-Franche-Comté Numérique.

    Cette SPL a pour objectif d’exploiter et de commercialiser le déploiement du très haut-débit sur le territoire de la grande région. L’Yonne, le Jura, la Nièvre et le Doubs ont, par la suite, rejoint cette SPL.

    Cette initiative originale de coopération interdépartementale est encore en course dans la catégorie du « Grand prix des lecteurs ». Une catégorie dont le lauréat sera dévoilé lors d’une grande cérémonie organisée à Paris le jeudi 2 février prochain.

    Tous les Côte-d’Oriens sont donc invités à soutenir la candidature de la SPL en allant voter via le lien suivant :

    https://www.acteurspublics.com/victoires/nomine/36/projet

    Grâce à vos votes, la SPL Bourgogne-Franche-Comté Numérique pourra peut-être monter sur la première marche du podium.

    On compte sur vous.

  • logo_cd_cotedor

    Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d’Or

    La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d’Or s’est réunie lundi 16 janvier dans la salle des séances de l’hôtel du département.

    En préalable de cette réunion, François Sauvadet est notamment revenu sur le violent incendie, survenu samedi 14 janvier, qui a ravagé les locaux de l’entreprise Brugère, spécialisée dans la transformation du bois, à Châtillon-sur-Seine. Même si le Conseil départemental n’a plus la compétence économique, François Sauvadet a tenu à assurer les 80 salariés de l’entreprise de la solidarité de la collectivité qu’il préside.

    Lors de cette réunion, 32 rapports ont été examinés et adoptés, pour un montant global de 1,58 million d’euros.

    Le Conseil départemental accompagne les clubs sportifs : 468.000 euros.
    Le sport est un élément essentiel du vivre-ensemble, qui participe à l’attractivité du département. Si la Côte-d’Or est connue et reconnue bien au-delà de ses frontières, c’est notamment par les exploits de ses clubs sportifs. La Commission permanente a attribué 440.000 euros à plusieurs clubs de haut niveau, la JDA -basket-, le DFCO -football-, le CDB -handball-, le DBHB -handball- et le Stade Dijonnais -rugby-. Elle a également débloqué 28.000 euros pour soutenir l’organisation de plusieurs manifestations sportives.

    Le Conseil départemental est un acteur essentiel de la sauvegarde du patrimoine : 42.000 euros
    A ce titre, la Commission permanente a attribué une subvention de 20.000 euros à la Fondation du Patrimoine pour son programme d’actions annuel et plusieurs aides financières à des associations ou communes pour les accompagner dans la réalisation de manifestations culturelles ou touristiques. 6.000 euros sont notamment prévus pour aider les lauréats de l’appel à projets lancé à l’occasion du 80ème anniversaire de la Route des Grands Crus.

    Le Conseil départemental accompagne les communes et les territoires dans leurs travaux et leurs projets du quotidien : 225.000 euros
    Le Conseil départemental joue un rôle essentiel dans la préservation et la restauration du patrimoine des communes. La Commission permanente a débloqué 111.500 euros pour aider les communes et communautés de communes à entretenir et rénover leurs bâtiments non protégés et 14.000 euros pour aider la commune de Courtivron à réhabiliter une boulangerie. 75.500 euros ont également été attribués à 17 communes au titre du programme « Villages Côte-d’Or » pour les accompagner dans leurs travaux du quotidien. Enfin, le Conseil départemental soutient les communes et les associations dans leurs travaux forestiers. A ce titre, la Commission permanente a débloqué 24.000 euros.

    Le Conseil départemental œuvre au quotidien en faveur du logement : 237.000 euros
    Le Conseil départemental soutient les projets de construction de logements conduits par les opérateurs HLM et organismes agréés. La Commission permanente a attribué 164.000 euros à Orvitis et Mon Logis pour la construction de 36 logements à Thorey-en-Plaine et Sainte-Colombe-sur-Seine. Dans le cadre du Fonds de Solidarité pour le Logement, la Commission permanente a également octroyé 73.000 euros à Dijon Habitat, Orvitis et SCIC Habitat.

    Le Conseil départemental favorise le maintien à domicile : 1.800 euros
    La Commission permanente a attribué des subventions à hauteur de 1.800 euros à trois personnes âgées pour leurs permettre de financer les travaux d’accessibilité de leur salle de bain.

    Le Conseil départemental joue un rôle essentiel en matière d’éducation : 301.000 euros
    Le législateur a confié la compétence des collèges au Conseil départemental. La Commission permanente a attribué 217.000 euros à plusieurs des 47 collèges publics de Côte-d’Or pour leurs travaux d’entretien et la fourniture d’équipements divers. La Commission permanente a également voté des subventions à hauteur de 46.000 euros à trois associations oeuvrant dans le domaine de l’enseignement. Enfin, 104 primes d’apprentissage ont été accordées, pour un montant de 14.800 euros, ainsi que 160 primes SEGPA, pour un montant global de 22.700 euros.

    Lire la suite