• IMG_4711 - copie

    Le Département de la Côte-d’Or se dote d’une marque « savoir-faire 100% Côte-d’Or » pour valoriser les produits côte-d’oriens

    Mardi 6 novembre, François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d’Or, a donné le coup d’envoi officiel de la marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or » sur le Pavillon Côte-d’Or, le stand du Département implanté au cœur de la Foire internationale et gastronomique de Dijon.

    En présence de nombreux acteurs locaux et des représentants du monde agricole, l’ancien ministre a présenté la genèse de cette marque et dévoilé sa première illustration : le « pain Côte-d’Or ».

    En se dotant d’une marque propre, le Département souhaite valoriser davantage le savoir-faire côte-d’orien et renforcer l’attractivité de produits agricoles qui bénéficient déjà d’une forte reconnaissance au-delà de nos frontières. Après l’appellation « Bourgogne-Côte d’Or » pour les vins, la marque « Savoir-faire 100% Côte-d’Or » apportera à la fois une lisibilité accrue pour les producteurs et éleveurs côte-d’oriens et un gage de qualité pour les consommateurs.

    Le « Pain Côte-d’Or », élaboré en partenariat avec l’Union départementale des artisans boulangers et boulangers-pâtissiers de Côte-d’Or et Jean-Philippe Girard, Président d’Eurogerm, est le premier produit qui bénéficiera du label « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ». Il a fait l’objet d’un test auprès des consommateurs appelés à donner leur avis et à dire le prix qu’ils sont prêts à payer. La farine est issue de blés de Côte-d’Or exclusivement et le pain fabriqué en Côte-d’Or.

    Ce pain, en forme de C, comme… Côte-d’Or, sera donc le premier produit estampillé « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ». C’est la chambre d’agriculture de Côte-d’Or qui sera chargée de labelliser d’autres initiatives. Un cahier des charges est en cours d’élaboration mais on sait déjà que, pour pouvoir bénéficier de la marque, il faudra que la moitié au minimum des matières premières du produit fini soit issue du département.

    Avec l’objectif de proposer demain sur les étals des commerçants, des viandes, des terrines, des confitures estampillées « Savoir-faire 100% Côte-d’Or ».