• logo_cd_cotedor

    Service départemental d’incendie et de secours de Côte-d’Or : oui au dialogue, non aux menaces

    Le comité technique du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Côte-d’Or, organe de concertation et de dialogue social prévu le jeudi 10 octobre 2019, a été empêché de se réunir par une manifestation non déclarée de pompiers en uniformes se réclamant de la Fédération autonome des sapeurs-pompiers professionnels.

    Les manifestants sont entrés par la force dans la salle de réunion du SDIS et ont perturbé les travaux du comité technique qui ont dû être interrompus. Cette intrusion fait suite à la séquestration du Président et du Directeur du SDIS pendant plusieurs heures le 5 septembre dernier.

    Ces méthodes sont inacceptables et mettent en cause l’existence même d’un vrai dialogue social.

    Dès lors, je constate que le dialogue social est aujourd’hui rompu de façon unilatérale par ce syndicat. Le dialogue ne pourra reprendre que lorsque la Fédération autonome cessera ses actions brutales et acceptera de considérer avec le respect qui leur est dû le Président du Conseil d’administration du SDIS et le Directeur du Service départemental dans les fonctions que je leur ai confiées avec le Préfet du Département de la Côte-d’Or.

    Enfin, je rappelle que le règlement national interdit les manifestations en uniformes et en utilisant les véhicules du service, qui ne sont dès lors plus disponibles pour les opérations de secours. Je demande à ce que les procédures de sanction nécessaires soient donc engagées.